BEAUTY AND WELLNESS WITH EXERCISE AND NUTRITION

Senza categoria

PLAT UNIQUE PESCOVEGETARIAN

Depuis de nombreuses années, la nutrition n’est plus considérée seulement comme un moyen de survivre. C’est-à-dire pas seulement un outil pour assimiler les quantités de calories et de nutriments nécessaires à la survie. En particulier, les principes nutritionnels sont les protéines, les graisses, les glucides, les vitamines, les sels minéraux et les oligo-éléments. Bref, je veux parler des caractéristiques fondamentales de ces substances qui favorisent le bien-être. Ils doivent être présents dans les aliments dans les bonnes quantités. C’est pour une alimentation équilibrée.

PROTÉINE

Les protéines sont des molécules essentielles à la survie. C’est-à-dire qu’ils favorisent le bien-être et sont des chaînes formées par l’union d’acides aminés. C’est-à-dire que des molécules réunies accomplissent des actions indispensables à la vie. En d’autres termes, ils ont une fonction structurelle, c’est-à-dire qu’ils forment l’échafaudage des tissus. Ensuite, ils ont également une fonction enzymatique, c’est-à-dire qu’ils sont indispensables à de nombreuses réactions chimiques. Enfin, ils sont indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire. C’est-à-dire qu’ils sont un composant fondamental de la plupart des anticorps, en d’autres termes qu’ils sont indispensables à la vie. C’est-à-dire qu’il est nécessaire qu’ils soient introduits régulièrement avec le régime. Il est donc nécessaire de bien sélectionner les aliments que nous consommons.Notamment parce que les protéines doivent être de bonne qualité. C’est-à-dire avoir une valeur biologique élevée.

Piatto In Ceramica Bianca Riempito Di Sushi
EXCELLENT PLAT A’ BASE DE POISSON ET DE LEGUMES

VALEUR BIOLOGIQUE DES PROTÉINES

https://www.vegetarisme.fr

La valeur biologique est un paramètre utilisé pour évaluer la qualité des protéines. En particulier, il se compose d’un nombre qui indique la présence d’acides aminés essentiels. C’est-à-dire qu’une valeur biologique élevée indique un bon pourcentage d’acides aminés essentiels dans l’aliment. En d’autres termes, 8 des 20 acides aminés connus sont les acides aminés essentiels. C’est-à-dire qu’il est essentiel qu’ils soient assimilés par la nutrition de cette manière qu’ils favorisent le bien-être.

Autrement dit, cela signifie que pour maintenir un bon état de santé il est essentiel que l’alimentation soit bien équilibrée, cela signifie donc qu’il faut savoir choisir les bons aliments qui doivent être présents sur la table. Les aliments d’origine animale en particulier sont ceux qui ont la valeur biologique la plus élevée. De plus, ils ont une teneur élevée en acides aminés essentiels, et il est également important que les aliments aient une bonne teneur en acides aminés à chaîne ramifiée. C’est-à-dire la valine, la leucine et l’isoleucine. Autrement dit, ce sont des acides aminés importants pour les athlètes mais, en général, aussi pour un bon tonus musculaire. Ensuite, ils sont également importants pour la récupération physique après une période de maladie.

ALIMENTS PROTÉINES

Après cela, il est utile de connaître les aliments dans lesquels sont contenus des acides aminés essentiels et ramifiés. Les produits végétaux peuvent également être riches en protéines. par exemple des aliments tels que les légumineuses et le soja et le lupin en particulier. Surtout les légumineuses sont particulièrement riches en protéines. Bref, c’est bien qu’ils soient présents dans l’alimentation de chacun. C’est-à-dire que ce sont des aliments qui peuvent remplacer en partie les produits d’origine animale. La teneur en acides aminés des légumes protéinés est élevée. C’est-à-dire qu’ils peuvent couvrir presque complètement les besoins en protéines des individus.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION DE VIANDE

https://www.vegan-france.fr

Les produits alimentaires d’origine animale sont la viande, le poisson, le lait et ses dérivés, les œufs. Ensuite, il est utile qu’ils soient présents dans les bonnes proportions dans l’alimentation afin qu’ils favorisent le bien-être.En particulier, la viande était un aliment à haute teneur en protéines essentiel pour l’homme primitif. C’est-à-dire qu’il l’a obtenu essentiellement en chassant. Après cela, la principale source d’approvisionnement en viande est devenue le bétail. En d’autres termes, avec beaucoup moins d’efforts et de risques, une quantité beaucoup plus grande de viande pouvait être obtenue, par conséquent la consommation de viande augmentait considérablement. Après cela, il y a eu une augmentation de la qualité de la nourriture chez les peuples qui avaient pratiqué la domestication des animaux.

En particulier, l’amélioration de la qualité et de la variété des aliments avait entraîné des avantages mais aussi des inconvénients. C’est-à-dire que certains peuples ont bénéficié d’une plus grande présence de produits d’origine animale sur leurs tables. En particulier, ils ont récolté des bénéfices pour leur santé. C’est grâce à une plus grande quantité de protéines dans leur alimentation, mais d’autres personnes qui mangeaient une grande quantité de viande et de fromage pourraient avoir des problèmes de santé.

GRAISSES SATURÉES

https://www.nutrimes.com

https://www.naturaforce.com

https://proveg.com

La viande, le lait et les œufs sont des aliments très riches en protéines. De plus, ils sont particulièrement riches en graisses saturées. En particulier, ils contiennent ces graisses qui ont la particularité de se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins. C’est-à-dire qu’ils rétrécissent le diamètre des vaisseaux et augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral.

C’est-à-dire qu’il est conseillé que leur présence dans les aliments que nous consommons soit limitée. Comme ils ne favorisent pas le bien-être, en particulier les aliments tels que les viandes, les charcuteries, les fromages gras et les œufs doivent être consommés avec modération.

C’est-à-dire qu’il ne faut pas abuser de ces aliments car ils sont riches en graisses nocives. En particulier, ces substances nocives qui ne doivent pas être présentes en excès dans l’alimentation sont le cholestérol et les triglycérides. De plus, la viande, le lait et ses dérivés, les œufs sont des aliments à haute teneur en protéines et à valeur biologique. Mais ils sont également riches en graisses saturées.

Si nous voulons un aliment riche en protéines, à haute valeur biologique et pauvre en graisses saturées, il faut considérer le poisson.

POISSON

Le poisson est un animal qui vit dans l’eau. C’est-à-dire à la fois en eau douce et en eau salée. En particulier, l’homme l’a utilisé comme aliment depuis l’Antiquité. De plus, il était pêché mais, à l’époque moderne, des quantités toujours plus importantes de poissons sont produites dans des fermes spécialisées grâce à l’aquaculture.

PÊCHE ET AQUACULTURE

La pêche est l’une des plus anciennes techniques utilisées par l’homme pour se nourrir. C’est-à-dire que la richesse des fruits de mer est exploitée pour les utiliser comme source de nourriture. Puis, ces dernières années, il y a eu une augmentation de la population et une consommation croissante de sources de protéines animales. En particulier, il y a eu une plus grande consommation de viande et de poisson dans le monde. C’est-à-dire que le besoin de capturer des quantités toujours plus grandes de poissons s’est accru pour nourrir une quantité toujours plus grande d’individus. Ensuite, en plus des poissons destinés à la consommation alimentaire directe, des poissons destinés à la préparation des aliments sont capturés.

En particulier pour être utilisé pour l’élevage de volailles. C’est pour l’aviculture. Autrement dit, il y a désormais une exploitation excessive de la mer qui risque de s’appauvrir. Par conséquent, l’aquaculture est de plus en plus utilisée comme source d’approvisionnement alimentaire. C’est-à-dire que le poisson est élevé dans des réservoirs dans l’eau ou sur terre. En particulier, cela a considérablement augmenté la production mondiale de poisson. C’est-à-dire qu’il devient un aliment de plus en plus populaire et économique.

AVANTAGES DU POISSON

Immagine gratuita di appetitoso, avocado, braciola
PLAT TRES SAIN AVEC DU POISSON ET LEGUMES

Désormais, tous les nutritionnistes recommandent une consommation régulière de poisson. En fait, il fait partie de ces éléments qui favorisent le bien-être. C’est-à-dire qu’ils décrivent sa teneur élevée en protéines, sa haute valeur biologique. De plus, on parle souvent de la bonne teneur en graisses saturées du poisson. En particulier, sa teneur en graisses oméga3 est très appréciée. Ensuite, ces graisses exercent une action protectrice élevée au niveau cardiovasculaire. Par exemple, une alimentation riche en poisson est recommandée pour la prévention de l’hypercholestérolémie. C’est pour éviter d’atteindre des taux sanguins excessifs de cholestérol. Bref, le poisson est l’aliment idéal pour ceux qui veulent une alimentation riche en protéines.Mais aussi pauvre en graisses saturées et riche en oméga3. De plus, il est largement démontré que les personnes qui mangent beaucoup de poisson ont une plus grande longévité. En plus d’une meilleure santé et moins de problèmes cardiovasculaires.

POISSON BLEU ET RÉGIME PESCOVEGETARIAN

https://cuisine-et-sante.com

https://cuisineetsante.fr

http://www.lacuisinefrancaise.fr

Les bienfaits de la nutrition végétarienne sont connus. C’est-à-dire le manque de graisses saturées, la richesse en fibres, vitamines, minéraux, antioxydants. En particulier, il existe différentes manières de suivre ce type de régime. C’est-à-dire qu’il y a des gens qui suivent le régime végétarien classique. En particulier, ils se nourrissent donc de céréales, de légumineuses, de légumes, de fruits, de fruits secs. Ensuite, à ces aliments, ils ajoutent également des œufs, du lait et ses dérivés. En outre, il existe également une variante très saine de ce régime. C’est le régime pesco-végétarien. C’est un régime qui, en plus des aliments que j’ai mentionnés précédemment (légumes, œufs, lait et dérivés), comprend également du poisson.

En d’autres termes, ce type de régime est préféré par ceux qui visent à suivre une alimentation très saine. C’est-à-dire par ceux qui apprécient les avantages du régime végétarien mais veulent l’intégrer au poisson. C’est notamment le poisson bleu (cabillaud, anchois, sardines, maquereau et bien d’autres). Ce type de poisson en particulier a d’excellentes propriétés. En d’autres termes, il a été démontré que les populations qui consomment de grandes quantités de poisson sont en meilleure santé.

C’est-à-dire que les gens comme les Japonais qui mangent beaucoup de poisson avec des céréales et des légumes ont peu de problèmes cardiovasculaires. De plus, ils ont une espérance de vie élevée. Ensuite, parmi les différents poissons, le poisson bleu est celui à privilégier. Autrement dit, il vit à une profondeur de la mer qui lui permet d’avoir un régime alimentaire particulier. Par exemple, il se nourrit de certaines algues qui permettent l’accumulation de graisses bénéfiques entre les fibres musculaires. Ce sont les graisses oméga 3 et oméga 6 dont j’ai parlé précédemment.

ALIMENTATION PESCOVEGETARIAN

https://www.ma-cuisine-ma-sante.fr

https://www.soscuisine.com

Immagine gratuita di amante del cibo, articoli per la tavola, Asiatico
PLAT COMPLET PESCOVEGETARIAN

En d’autres termes, je vous recommande d’inclure du poisson bleu au moins trois ou quatre fois par semaine dans votre alimentation. Par exemple, un excellent plat unique serait celui composé de poisson bouilli et cuit au four. Ensuite, j’ajouterais une salade et des légumes bouillis assaisonnés d’huile d’olive extra vierge. En conclusion, j’ajouterais 40 ou 50 grammes de riz ou de pâtes complètes, de préférence bio, au plat. Par ailleurs, il est également possible de manger du poisson au four assaisonné d’huile d’olive, des légumes au four (pommes de terre, carottes, courgettes, olives).

Alors aussi dans ce cas, je combinerais de petites portions de pain ou de pâtes complètes. Enfin, une autre bonne et délicieuse idée qui favorisent le bien-etre serait de préparer d’excellentes salades à base de légumes frais, d’huile et de poisson émietté ou coupé en dés. Ensuite, une autre bonne idée serait de cuisiner du poisson cuit au four comme un filet de cabillaud ou du saumon avec une couche de patare râpé. De plus, ce plat peut être accompagné d’une salade.

doc. Massimiliano Mangafà

Rispondi

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: